Sélectionner une page


Depuis le Parlement européen, Marie-Christine Arnautu revient sur l’adoption du rapport Sargentini, ce mercredi 12 septembre 2018, rapport qui condamne la Hongrie et qui, au nom de l’état de droit, demande la suspension de son droit de vote au sein du Conseil de l’UE. En raison de sa défense de l’identité chrétienne de son peuple, de sa politique ferme en matière d’immigration et de son attachement à la famille traditionnelle, le gouvernement hongrois subit les foudres de Bruxelles.